29
Juil
2015
1

Aux 4 coins de la Malaisie

Nous débarquons à présent en Malaisie ! Ce pays s’étend sur deux parties géographiques : la péninsule au sud de la Thaïlande ainsi que d’une partie de l’île de Bornéo (partagée avec l’Indonésie et Brunei). Au cours de ce séjour, nous avons souhaité découvrir l’île de Bornéo avant de revenir sur la péninsule.

BORNEO

C’est donc à Kuching que nous avons commencé notre périple en Malaisie, une des villes les plus dynamiques de Bornéo qui se trouve dans la région de Sarawak et qui est un excellent point de chute pour visiter des sites naturels d’exceptions. La ville est traversée par une grande rivière et surplombée par un somptueux monument, elle offre une atmosphère paisible qui est la bienvenue après des journées sportives. Kuching est entourée par la jungle depuis laquelle on peut se rendre facilement pour apercevoir des Orang Otan, des nasiques, des crocodiles et des raflésies (fleur la plus grosse au monde). Il est aussi intéressant de sortir de la ville pour aller à la rencontre des villageois, découvrir leur culture, leur mode de vie et partager de belles expériences humaines.

La chambre d’hôtel trouvée, nous faisons rapidement la connaissance de Francesca, une malaisienne vivant à Kuching et qui nous propose de visiter les principaux sites de la région avec sa voiture à un très bon prix. Elle s’est avérée être adorable mais une pipelette de compétition ! L’aventure commence dans le parc de Gunumg Gading (pas facile à prononcer) où une rafflésie vient tout juste de fleurir. Ces immenses fleurs sont extrêmement rares et ne fleurissent que tous les 9 mois, elles ne restent ouvertes que 4 jours avant de mourir… C’est pas une vie ça ! Ces fleurs peuvent atteindre l’impressionnant diamètre de 90 cm et possède généralement 5 à 6 pétales. Celle que nous avons vu faisait 55 cm et possédait 8 pétales, ce qui est assez rare. Mais une journée après la floraison, les pétales commençaient déjà à noircir. On part ensuite faire une balade au milieu de la jungle jusqu’à des cascades, il faut faire attention où on met les pieds car en chemin on croise un serpent à tête rouge, très venimeux parait-il… Nous passerons l’après-midi sur une plage déserte avant de rentrer à Kuching. Ce fut une excellente journée qui nous a permis d’avoir une première idée de ce qu’était « la jungle de Bornéo » avec ses insectes par milliers et ses bruits uniques !

 

Le lendemain, c’est dans le parc national de Bako que nous nous rendons pour passer deux journées et tenter d’apercevoir les fameux nasiques, ces grands singes aux longs nez, mis en avant dans un des albums de Tintin :

nasique-hergc3a9

Nous débarquons par bateau et partons en randonnée jusqu’à des plages envahies de macaques à longues queues, guettant le moindre moment d’inattention de notre part pour nous voler nos affaires mais surtout nos casse-croûtes ! Ils ne sont vraiment pas timides. Nous verrons plusieurs groupes de nasiques en train de jouer dans les arbres à quelques mètres des bungalows et des infrastructures du parc. On a vraiment adoré leur allure et leur visage qu’on pourra difficilement oublier !

Nous avons également fait une marche de nuit ou nous avons pu observer des serpents, des insectes étranges, des écureuils volants mais aussi une famille de sanglier 😉

 

Nous retrouvons à nouveau Francesca qui nous emmène faire un tour dans le parc de Semmengoh, l’un des lieux de la planète les mieux adapté pour observer des Orangs Outans dans leur environnement naturel. Les singes sont à moitié sauvages car les rangers continuent de les nourrir pour permettre de les réhabiliter progressivement. Cependant en apercevoir n’est pas garanti…

Heureusement nous avons eu la chance d’en apercevoir 5 d’entre eux dont 2 mamans avec leur bébé ainsi qu’un grand mâle. On ne se lasse pas de les regarder se balader de branche en branche et se suspendre aux cordes installées à proximité de la nourriture. Comme le roi Louis dans le Livre de la jungle, les adultes peuvent mettre jusqu’à 5 bananes dans leur bouche en même temps 🙂 C’était vraiment émouvant de pouvoir les observer dans leur milieu naturel.

Nous partons ensuite voir une ferme, où des crocodiles de la région nous ont offerts des sauts en hauteur digne des plus grands athlètes, avant d’aller déjeuner dans une longhouse au milieu de la jungle. Cette maison typique de la région comprend une grande plateforme en bambou sur laquelle se dressent les petites habitations. Les villageois vivent donc en osmose sur une seul et même maison, on a passé un excellent moment avec eux et on s’est régalé de leurs spécialités locales.

Enfin, on termine la journée en rendant visite à une des rares Ringlady toujours en vie, il n’en compte quasiment plus dans la région. Ce petit bout de femme avait un nombre impressionnant d’anneaux autour des poignées et des jambes. Elles ont également pour tradition de se noircir les dents en se les frottant avec des feuilles de tabac. On est venus lui rendre visite dans sa maison et lui avons offert une bouteille d’alcool de riz que nous avons bu tous ensemble avant qu’elle ne mette la musique et nous invite à danser avec elle ! Tout simplement génial ! Une joie de vivre impressionnante !

 

Notre séjour à Bornéo touche à sa fin, nous y avons vécu des instants riches et inoubliables.

PENANG

Nous partons maintenant à la découverte de la Péninsule, plus particulièrement à l’Ouest, sur l’île au lourd passé coloniale, de Penang. Historiquement, Penang était la voie de navigation entre l’Inde et la Chine et le point d’accès aux marchés d’Europe et du moyen Orient. Aujourd’hui, après des décennies de colonialisme, de commerce et de tourisme, Georgetown est une des villes les plus cosmopolite et fascinante de Malaisie.

Surnommée « la perle de l’Orient », elle est réputée pour ses trishaws, son architectures, ses temples, son street art mais surtout pour sa gastronomie. En 2008, le centre historique de George Town a été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en raison de son architecture sans pareil en Asie.

C’est donc dans cette ville que nous avons décidé de passer quelques jours et le coup de foudre n’a vraiment pas tardé à se faire sentir : ses ruelles étroites, son agitation, son architecture coloniale colorée qui commence à se défraichir, ses cafés et boutiques retro-chics… Bref, une atmosphère comme nul par ailleurs !

Nous nous perdons dans les rues en suivant les peintures murales présentent un peu partout dans la ville. Sans le savoir, nous passons de quartier en quartier, les mosquées côtoient les temples, l’odeur des épices côtoie celle des durians, ce fruit si particulier… Nous ne manquons pas de nous arrêter quand un plat retient notre attention et c’est ainsi que nous découvrons le fameux « laksa » spécialité malaisienne locale à base de nouilles de riz, de crevettes et de petits légumes mijotés, le tout dans un bouillon légèrement épicé ! Un délice !

 

On décide de sortir une journée de la ville pour nous rendre à Kek Lok Si, le plus grand temple bouddhiste de Malaisie avant de rejoindre le jardin botanique envahit par les singes.

Le temple est vraiment imposant et colorés au milieu de toute cette jungle. Le site est dominé par une statue colossale de 36,50m de Kuan Yin, déesse de la miséricorde et se compose de plusieurs temples sur différents niveau dont la superbe pagode des Dix Mille Bouddhas.
Nous passons une bonne partie de la journée à arpenter le temple sous un soleil de plomb et sommes contents en fin de journée de retrouver la fraicheur des arbres du jardin botanique.

Cette journée sans l’animation agitée de Georgetown et les klaxons incessant, se sera avéré être très zen !

 

Et un nouvel avion pour les Levzec puisque notre aventure nous amène maintenant au Nord Est de la péninsule.

LES ILES PERHENTIAN

Nous faisons une courte halte dans la ville de Kota Bharu, une des villes les plus musulmanes du pays. Cette ville offre un marché de nuit dans lequel on décide d’aller diner et nous ne sommes pas déçus par les saveurs locales. Étant donné qu’on est en plein ramadan, l’ambiance devient festive dès le coucher du soleil !

Nous repartons dès le lendemain pour les îles Perhentian pour profiter de ses plages de sables blanc, de son eau cristalline et de ses riches fonds marins. En effet, nous avons pour projet de passer notre deuxième niveau de plongée, « l’Advanced Open Water » pour être plus à l’aise et plus compétent sous l’eau. Ce dernier viendra compléter la certification acquise au Fiji.

Nous passons donc nos deux premiers jours sous l’eau ou au club de plongée sur la plage de Longbeach pour y effectuer nos 5 plongées de perfectionnement. On fera entre autre une plongée de nuit, une plongée en eau profonde et une plongée sur épave qui requiert des connaissances particulières.

Les jours suivants, nous profitons des deux jours qui nous restent pour profiter du soleil, de la plage, de l’eau chaude et transparente et pour faire du snorkelling avec poissons, requins et tortues 🙂

 

TAMAN NEGARA

Assez reposé ! Il est temps de se remettre à l’action et nous décidons de partir à l’aventure au cœur du parc national de Taman Negara, une jungle humide et impénétrable. Cette forêt est peuplée d’animaux sauvages à savoir des éléphants, des grands singes, des tigres et des léopards mais surtout de sangsues, de serpents et d’insectes en tout genre.

C’est donc dans cet environnement hostile que nous décidons de partir pour un trek de 2 jours dans la jungle (C’est surtout Thomas qui a décidé…) 😉

Nous commençons le trek par la randonnée la plus populaire du parc, la Canopy Walkway, un pont suspendu entre des arbres énormes et offrant une belle vue sur la forêt.

Après cette marche incontournable, il est temps de nous enfoncer plus profondément dans la jungle. Après 2 heures de pirogues sous un véritables déluge, on arrive trempés jusqu’aux os au point de départ de la randonnée. Nous marcherons plusieurs heures dans la jungle dense avec pour compagnie les sangsues (qui passent à travers nos chaussures et nos chaussettes !) jusqu’à notre lieu de bivouac, une immense grotte bien sombre.

Dans cette grotte nous retrouvons d’autres groupes avec qui nous passerons la nuit et nous installons tous ensemble notre campement avant la tombée de la nuit. Le guide nous prépare un bon repas sur le feu puis nous emmène faire un tour des environs dans la nuit noire. L’expérience est effrayante puisque nous rencontrons scorpions et grand nombre d’insectes. Mais nous entendons surtout au loin les bruits de quelques éléphants sauvages qui doivent se trouver à quelques centaines de mètres… Nous observons également des champignons et araignées fluorescentes dans l’obscurité la plus totale.

A notre retour dans la grotte, nous découvrons après une inspection de nos matelas, un serpent noir et blanc, bien entendu venimeux, à quelques centimètres de nos oreillers. La panique nous prend alors et nous savons que la nuit va être courte. Surtout pour Pauline qui ne fermera pas l’œil de la nuit. Nous serons réveillés plusieurs fois dans la nuit pour diverses raisons insolites : deuxième serpent venimeux, énorme ragondin qui mange nos déjeuners du lendemain et visite d’un porc épic qui rode dans les parages… Quelle nuit, on s’en souviendra !!

Le lendemain, on est réveillé par les rayons du soleil qui s’infiltrent dans la grotte créant un moment assez magique. Après un petit déjeuner cuit au feu de bois, nous reprenons la route pour la suite de notre trek qui nous mènera à une rivière ou nous nous rafraichirons mais surtout aux Orang Asli, peuple indigène et dernier habitant de la forêt malaisienne. Nous arrivons en effet dans un village complètement isolé où nous rencontrons quelques personnes qui vont nous faire partager pendant quelques instants leur culture en nous montrons notamment comment se servir de sarbacanes.

Nous arrivons enfin complètement exténués et trempés à la pirogue qui nous ramène dans le village où nous logeons. Après une bonne douche bien méritée, on refait une nouvelle fois nos sacs pour notre prochaine destination, les camerons Highlands ! Là encore, expérience inoubliable !

 

CAMERON HIGHLANDS

Après avoir transpiré à grosses gouttes pendant ces 2 jours, nous sommes plus qu’heureux de retrouver un peu de fraîcheur en altitude dans les Cameron Highlands. Ce lieu est en effet la station climatique la plus fréquentée du pays et nous offre des paysages magnifiques avec ses collines verdoyantes et ses plantations de thé à perte de vue.

La principale attraction des Cameron consiste à marcher, se perdre dans les immenses plantations et de contempler le paysage tout en dégustant du thé et des fraises, autres stars de la région. Les plantations sont d’un vert intense et taillées à la perfection en petit bosquet qui leur donne des allures de « jardins à la française ». Nous visitons les 2 principaux domaines : la plantation BOH et la plantation BARAT et visitons l’usine pour comprendre le processus entre la récolte et la dégustation dans nos tasses. Nous allons également faire un tour dans la « mossy forest » qui nous rappelle brièvement la Nouvelle-Zélande et dans une ferme à papillon qui regroupe les petits animaux de la région.

Nous passons une excellente dernière soirée en compagnie de Steve, Amélie, Jérémy et Chloé ! Ces 4 aventuriers ont comme nous arpenté la Nouvelle-Zélande en long et en large, ce qui nous a permis de se remémorer de bons souvenirs. Ils nous ont également donné pleins de bons plans pour les pays à venir !

 

 

 

 

 

 

MELAKA

Nous disons maintenant au revoir aux montagnes et à la fraicheur pour nous rendre dans la ville de Melaka, également inscrite au patrimoine mondiale de l’Unesco.

Elle est le reflet de plusieurs siècles de colonisation avec une architecture malaisienne, chinoise, portugaise et hollandaise de caractère. La ville aux teintes rouge brique est construite autour d’un canal, ce qui n’est pas sans nous rappeler les canaux néerlandais…

Comme Penang, Melaka est une mosaïque culturelle avec sa mosquée, son église catholique et son temple bouddhiste. La ville s’illustre également au niveau de la gastronomie avec ses restaurants chinois, indiens, malais…

Melaka est aussi célèbre pour ses trishaws (tuk tuk) de toutes les couleurs et parfois surchargés qui arpentent les rues de en musique 🙂 Ces décorations Hello Kitty, la Reine des Neiges, Spiderman créent un contraste amusant avec les bâtiments historique du centre-ville…

 

 

 

 

 

 

 

KUALA LUMPUR

Pour clôturer ce magnifique séjour en Malaisie, nous nous rendons à Kuala Lumpur, la capitale. Nous apercevons rapidement les fameuses tours Pétronas, tours jumelles les plus hautes du monde avec leurs 452 m. Nous nous baladons dans le quartier et dans les innombrables centre commerciaux qui entourent les tours. Ces malls sont énormes ! On a même la surprise de découvrir un parc d’attraction et un grand huit dans l’un d’entre eux. Nous terminons notre première journée dans un bar d’altitude face aux 2 tours, autour d’une bonne bière.

Le lendemain nous décidons de faire Chinatown et ses environs ainsi que les Batu Caves, un temple hindouiste construit à l’intérieur d’une grotte. Cependant nous sommes vraiment déçus par le reste de la ville… Il est quasiment impossible de circuler à pied, les gens ne sont pas aimables, les prix plus élevés… Bref, ça n’est pas la Malaisie que l’on a connu jusqu’ici.

 

On espère que ce long article vous a plu et vous a donné envie de visiter la Malaisie. Après ce mois de folie, nous nous envolons pour la Thaïlande où nous rejoignent nos amis d’enfance : Anne-Sophie, Alison, Julie et Olivier. On a vraiment hâte de les voir, ils nous ont vraiment manqué ! Vous nous manquez tous… En attendant de vous revoir on vous embrasse fort !

 

7 Commentaires

  1. vero

    encore beaucoup de dépaysement !
    et ces photos ! on trouve Pauline très courageuse au milieu de toutes ces petites bêtes ! même pas peur !!! heureusement qu’il y a quelques petits et gros chats pour se ressourcer….
    bises et bons séjour avec les copines et copain !

  2. r.pemzec@gmail.com'
    Romzec

    Cette petite dame avec ses dents noires, tu lui as donné ma carte j’espère ?? Ça m’arrangerait en plus car je suis un peu juste niveau quotas cette année …

    Et les blonds de la plongée tu peux leur donner mon numéro aussi .. ! 😉

  3. ac72.desbois@gmail.com'
    AnneCé

    Que de bons souvenirs à Bornéo ! Dommage qu’on n’ai pas pu se voir….!! Bonne continuation à vous et fêtes nous encore rêver avec vos magnifiques photos et reportages

  4. frites_003@hotmail.com'
    Cai

    Bonjour,
    Votre recit est super intéressant et donne envie. J’ai compris que vous étiez en plein dans la période de ramadan. Et cela semble avoir rendu votre periple plus dépaysant. Avez-vous néanmoins rencontrer des inconvénients pour l’organisation des treks dans la jungle, et les moyens de transport pendant votre voyage?

    Je suis en plein dans l’organisation de notre voyage qui tomber ait pendant la periode. Votre avis m’aiderait à décider sur notre destination.
    Merci par avance

Laisser un commentaire

64 − = 61

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.