23
Jan
2016
1

La Birmanie, le pays du sourire

Et oui, mieux vaut tard que jamais pour vous parler de notre séjour en Birmanie ! Dernier article de cette année paradisiaque que nous venons de vivre. 2015 restera à jamais gravée dans nos mémoires ! Un mois s’est écoulé depuis notre retour, entre retrouvailles, fêtes de fin d’année, reprise et recherche de nos jobs respectifs, nous avons mis du temps pour rédiger cet article et trier les photos, mais il est là, notre dernier récit de voyage 😉

Après notre séjour en Thaïlande, nous voici enfin arrivés au Myanmar, anciennement Birmanie, qu’il nous tardait de visiter. De nombreux voyageurs rencontrés nous ont fait l’éloge de ce pays, le qualifiant très souvent comme le « coup de cœur » de leur trip asiatique ! C’est une des raisons pour laquelle nous avons souhaité terminer cette année de folie par ce pays.

C’est à Yangon que nous commençons, à moins d’une heure de Bangkok, où la chaleur est suffocante. Après 6 mois passés en Asie, nous continuons à être dépaysés et éblouis par tout ce qui nous entoure…  Les habitants et la culture qu’on observe dans la ville sont issus d’un vrai métissage entre l’Inde et la Thaïlande. Les sourires sont présents à chaque coin de rue.

Après avoir passé la journée à flâner dans les rues de la ville, on se rend à la Pagode Shwedagon ou « pagode doré » pour admirer le coucher de soleil. Cette pagode est un des sites touristiques emblématiques du pays, et on comprend pourquoi ! Quel édifice, tout brille de mille feux. On en fait le tour une bonne dizaine de fois et nous faisons aborder par de nombreux habitants et moines qui cherchent tout simplement à faire la conversation. Lorsque le soleil se couche les couleurs changent et de nombreuses bougies commencent à scintiller.

Le lendemain on grimpe dans un taxi pour visiter les temples à l’extérieur de la ville. Bouddha debout, bouddha couché, bouddha allongé… Le bouddhisme est à chaque coin de rue !

 

En route pour le Nord du pays direction Bagan, paysage de carte postal avec ses 3000 pagodes ! Pour visiter les temples, ça n’est pas à bord d’un scooter que nous grimperons mais d’un e-bike, un petit scooter marchant à l’électricité et ne dépassant pas les 15-20km/h ! On a l’air de vrai Papi et Mamie sur nos véhicules mais c’est le meilleur moyen de visiter les lieux. Pendant 3 jours, on circule entre les stupas et les temples qui sont plus beaux les uns que les autres. Nous grimpons sur certains, admirons le coucher du soleil sur d’autres ! Nous faisons de nombreuses rencontres, surtout moines en pèlerinage qui admirent la belle barbe et les cheveux de Thomas. Nous passerons de très bons moments avec eux, à prendre des photos et à discuter de tout et de rien.

Malheureusement, le soleil n’est pas au rendez- vous pendant ces quelques jours sur Bagan, nous ne verrons donc pas les fameuses montgolfières si photogéniques qui survolent les temples au lever du jour. Heureusement on aura quand même pu admirer un magnifique coucher du soleil pour le plaisir des yeux.

 

 

Enfin, l’heure du dernier trek est arrivée et c’est à Kalaw qu’il débutera. Le but de ce trek est de rejoindre le lac Inle en 3 jours de marche. Arrivés sur place, nous sommes très surpris par la température qui avoisine les 5 degrés. Nous avons laissé le gros de nos affaires à Bangkok et ne sommes pas préparés pour ce froid… Le matin du départ, des trombes d’eau s’abattent sur la région et le froid est saisissant. Nous décidons de rester dormir au chaud sous la couette et de repousser notre départ au lendemain. Nous en profitons aussi pour acheter des chaussettes chaudes et de beaux ponchos colorés pour être prêts pour le lendemain.

Nous avons eu raison d’attendre car à notre réveil, le froid persiste mais le soleil brille ! On part donc pour trois jours avec un petit groupe de jeunes, venant des quatre coins du monde, dans les montagnes birmanes à la découverte des ethnies qui y habitent. Ces derniers cultivent de nombreux légumes, dont les piments qui viennent rougir les collines verdoyantes qui nous entourent. La nature est magnifique et colorée, les champs sont jaunes, blancs, rouges, verts et les villageois que nous croisons affichent de grands sourires et semblent épanouis et heureux. La première nuit, nous dormirons  chez l’habitant et la seconde dans un monastère où on s’emmitoufle dans de chaudes couvertures pour lutter contre le froid. Le troisième jour, on arrive enfin sur les rives du lac Inle où on embarque dans une pirogue à travers les jardins flottants.

 

Après ce trek, il nous tarde de découvrir l’immense lac Inle. Nous réservons alors une excursion pour la journée entière qui nous mènera jusqu’au lac Sankkar, l’autre lac de la région bien moins touristique et donc plus authentique. Le bateau, après avoir traversé le lac Inle, nous emmène sur le lac à la rencontre des pêcheurs. Ces derniers sont une des attractions du site car ils ont la particularité de ramer avec leurs pieds pour avoir leurs mains libres pour manipuler leurs larges filets de pêche. Leur silhouette sur le lac donne une atmosphère fantastique et romantique au site. Encore une fois, nous prenons beaucoup de plaisir à les photographier. Ils finissent même par se prendre au jeu en prenant la pause sous le soleil couchant.

Pendant cette journée sur l’eau, nous prenons conscience de l’immensité du lac et des dédales de canaux qui rejoignent le lac Sankaar. On découvre avec admiration que la population vit en harmonie avec le lac et qu’elle a même réussi à dompter les eaux en créant de véritable jardins et villages flottants. Dans ces derniers, de nombreux artisans se sont installés et essaient de nous vendre les spécialités locales comme les cigares, les soieries, le tissage en lotus, l’argent de Birmanie, les ombrelles…

 

 

Nous avons vraiment été charmés par les beautés du lac et c’est avec le cœur lourd qu’on prend la route pour Mandalay, ville mythique d’Asie et la dernière étape de notre voyage. Cette ville nous enchante moins que Yangon mais elle est encore une fois riche en temples et en bouddhas de toutes sortes. On commence par visiter le temple qui domine toute la ville. Ce dernier nous offre un bon point de vue pour admirer le coucher du soleil. On y rencontre des moines qui viennent à la rencontre des touristes pour pratiquer leur anglais. Le moment est vraiment agréable.

Le lendemain on décide de visiter les environs de la ville avec pour commencer la colline de Sagaing où des dizaines de stupas dorées dépassent du paysage. Il y a tellement de dorures et de bouddhas que nous ne savons plus où donner de la tête.

On part ensuite dans la campagne à bord d’une calèche, seul moyen de transport de la région pour voir les monastères et temples du coin.

Notre journée se termine par une marche sur le pont U bein, soit le pont en tek le plus long du monde !

 

Voilà, il est maintenant temps de vous dire au revoir, nous vous remercions de nous avoir suivi tout au long de cette merveilleuse année qui a été riche ! La nature, les cultures et les rencontres humaines… La Terre est vraiment belle.

Quelques surprises sont encore à prévoir 🙂

Notre prochain projet et pas des moindres sera la préparation de notre mariage qui aura lieu en 2017 !

On vous embrasse très fort, et merci encore…

5 Commentaires

  1. leveau.cg@wanadoo.fr'
    Leveau Gérard

    Merci Pauline et Thomas.
    Nous avons pris beaucoup de plaisir à vous suivre dans votre roadmovie grace à votre blog.
    Les dernières photos de Birmanie sont magiques : sourires d’enfants, de moines ; La gorge nous pique à la vue des piments.
    Tout le reportage est empreint de grande humanité à travers vos clichés. Bravo pour les prises de vue.
    A bientôt

    Claire et Gérard

  2. mc.hiraclides@free.fr'
    hiraclides

    Bonjour,
    je ne sais pas si c’est parce que ce sont les dernières photos, mais je les trouve tout simplement sublimes ! Toutes des oeuvres d’art. Vous pourriez publier un livre. En tous cas encore merci de nous avoir permis de partager ces moments avec vous et bon retour en France. bises à vous 2. Marie-Christine Hiraclidès

  3. auderuellan@gmail.com'
    Aude

    Encore merci pour vos articles! A chaque fois, je les attendais avec impatience, et ça va me manquer de ne plus vous lire!
    Vous avez vécu un très beau voyage, vous pouvez être fière de vous les loulous!
    Je vous embrasse fort et on essaie de se voir très bientôt.

Laisser un commentaire

6 + 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.