14
Mai
2015
0

Coup de cœur au Vanuatu

Après de nombreuses hésitations quant à l’annulation de notre séjour au Vanuatu à la suite du cyclone Pam qui a fait beaucoup de ravages le 13 Mars dernier, nous décidons finalement de nous y rendre.

En arrivant en avion sur l’île d’Efaté à proximité de Port Vila, la capitale, on constate déjà les nombreux dégâts causés par Pam : des arbres couchés, sans feuilles et des inondations. Mais une fois en ville, on a pu remarquer à quel point tout a été vite reconstruit. La vie a clairement repris son cours !

ESPIRITU SANTO

Nous commençons par visiter l’île d’Espiritu Santo, au nord de l’archipel. On a d’abord passé trois jours à Lonnoc Beach au Nord Est de l’île. Cela nous a permis de découvrir Champagne Beach, une très jolie plage et d’aller en kayak jusqu’au trou bleu de Matevulu. Après 1 heure de kayak, on découvre un bassin bleu turquoise dans lequel l’eau est chaude. On y passe un super moment !

 

Nous partons ensuite pour Port Olry et rejoignons un couple de français, Dimitri et Charlotte, que nous avions rencontré sur l’île de Maré en Nouvelle-Calédonie. Nous faisons alors la connaissance de Clémence, Pauline et Alex, deux infirmières et un docteur travaillant temporairement à Lifou, d’Arnaud qui fait également un tour du monde ainsi que Guillaume, Marion et leur fils Lino, petite famille habitant à Annecy venue prendre des vacances. Nous resterons tous ensemble pendant une bonne partie de notre séjour au Vanuatu.

Nous visitons le village de Port Olry situé en bord de mer et y trouvons des personnes très accueillantes. Les femmes du village se font une joie de nous faire découvrir l’école française, le dispensaire et la maternité. Malgré la pauvreté et les infrastructures très sommaires, tous les villageois nous font de grands sourires et semblent épanouis et heureux. Dimitri et Thomas se joignent aux enfants de l’école pour une longue partie de foot en plein soleil avant d’aller se rafraichir dans l’eau turquoise. On enchaine ensuite sur une partie de volley sur la belle plage de Port Olry.

Nous garderons un excellent souvenir de ces deux jours passés à Port Olry

 

Nous prenons ensuite la route vers le centre de l’île pour y faire du canyoning à Millenium Cave. Au départ d’un petit village isolé, 3 guides nous emmènent braver la jungle, ses rivières, grottes et cascades. Tout d’abord, on maquille nos visages selon la tradition locale pour témoigner un profond respect envers la nature.

Nous passons la journée à longer la rivière qui passe dans une impressionnante grotte et dans un canyon étroit où l’on se met à l’eau en nous laissant dériver par le courant entre les deux parois rocheuse. Quand on lève les yeux on aperçoit la jungle, quel spectacle !

 

 

 

 

 

 

Nous rejoignons par la suite Luganville, capitale d’Espiritu Santo pour visiter la ville et son marché local. Le lendemain, on se rend à Million Dollar Point, une plage du sud de l’île.

Un peu d’histoire : Santo, de par sa position stratégique, était le point de ralliement des forces américaines pendant la guerre du Pacifique au cours de la seconde guerre mondiale. A la suite de l’attaque japonaise à Pearl Harbor, de nombreux équipements militaires ont été envoyés à Santo. A la fin de la guerre, les USA n’ont pas eu la place de ramener tous ces équipements jusqu’à San Franciso et ont donc tenté de vendre cet armement. Aucun pays n’étant preneur, ils ont décidé de tout mettre à l’eau, à Million Dollar Point, à quelques mètres du rivage.

Nous avons donc pu nager équipés de nos masques et tubas au-dessus de bateaux coulés, tanks, camions militaires… Les coraux poussent aujourd’hui sur ces vieux engins, créant un contraste saisissant. Ce fut assez impressionnant et atypique comme plongée !

Avant de quitter Santo, nous disons au revoir à Charlotte, Dimitri et Arnaud. Nous retrouverons Alex, Clémence, Pauline, Guillaume et Marion sur l’île de Tanna dans quelques jours.

 

 

 

 

 

 

PENTECOST

Nous partons sur la petite île de Pentecost, réputée au Vanuatu et dans le monde pour le saut du Gaul. Les hommes habitants au sud de l’île construisent chaque année une tour en bois depuis laquelle ils se jettent les pieds retenus par des lianes. Ce saut symbolise le passage de l’adolescence à l’âge adulte pour les habitants et ce rite n’existe qu’à cet endroit du globe. On n’a jamais trouvé aucune trace de ce type de saut à un autre endroit sur Terre, ce qui rend cet événement unique. Le saut a lieu le samedi au mois d’Avril et de Mai car la texture de la liane est alors en parfaite condition, ni trop sèche, ni trop humide.

Les habitants avaient revêtus leur tenues traditionnelles à savoir rien … ou presque (quelques feuilles aux endroits stratégiques 😉 ) Nous avons ainsi pu assister à 5 sauts plus dingues les uns que les autres, le tout accompagné de chants et de danses. Nous ne nous attendions pas à ce que le sauteur touche le sol à la fin du saut ! L’angoisse … C’était un privilège d’assister à cette cérémonie atypique !

 

Voici une petite vidéo du saut :

 

Une fois remis de nos émotions, nous avons attendu notre vol pour rejoindre Port Vila une bonne partie de l’après-midi et au coucher du soleil, nous apprenons que l’avion est en panne et qu’aucun avion n’est en mesure d’atterrir la nuit puisque la piste n’est pas éclairée.

Une charmante dame nous propose de dormir chez elle et nous acceptons, (pas trop le choix en même temps…). Après une heure et demie de « piste », nous arrivons dans son village, elle nous prépare une case au bord de la mer. On est réellement surpris et touchés par la pauvreté des habitants mais les enfants ne tardent pas à venir nous faire des grands sourires et jouer avec nous, ce n’est pas tous les jours qu’ils voient des touristes ! Le soir nous mangeons à leur table la pêche du jour qui s’avère être excellente ! Dans la nuit, nous apercevons deux lueurs rouges qui s’avèrent être les deux volcans de l’île d’Ambrym, le mont Marum et le mont Bembow et leurs nuages rougeoyants qui s’échappent des cratères. Ouaou !

Le lendemain, matin, notre hôte nous emmène visiter l’école, l’hôpital puis l’église où nous assistons à la messe. C’est l’occasion pour nous d’observer leurs cultures et leurs pratiques religieuses. Ce matin, les villageois inaugurent un nouveau pickup. Il n’y a pas de route sur Pentecost mais quelques pistes en terre et de nombreuses rivières à traverser. Seule une petite poignée d’habitants a la chance de posséder une voiture et les autres grimpent à l’arrière du pickup pour se déplacer sur l’île. Le nouveau propriétaire est donc couvert de fleurs et des offrandes lui sont versées car il va aider les villageois à se déplacer sur l’île.

 

Notre avion arrive finalement dans l’après-midi et après coup, nous ne regrettons pas la panne de la veille puisque nous avons pu passer un merveilleux moment au sein d’un petit village reculé. De plus l’avion ayant été affrété uniquement pour nous, le pilote a fait un petit détour pour qu’on puisse admirer les volcans d’Ambrym. Nous avions prévu de visité cette île volcanique à la base mais la grosse éruption qui a eu lieu en Février et le cyclone en Mars ont rendus l’accès au lac de lave du Mont Marum impossible.

TANNA

Nous repartons très rapidement de Port Vila pour Tanna, tout au sud de l’archipel. Cette île à la particularité d’abriter le Mont Yasur, un volcan en éruption depuis 1774, connu pour être le plus accessible de la planète. Tanna est également l’île qui a été la plus touchée par le cyclone Pam avec des vents à plus de 300 km/h. Après son passage, il n’y avait plus de feuilles dans les arbres et tous les villages ont été dévastés. Malgré ça, les habitants ont travaillé d’arrache-pied pour tout reconstruire et Fred, notre hôte, a reconstruit les bungalows pour accueillir des touristes avant sa propre maison.

Arrivé à l’aéroport, nous montons à l’arrière du pickup de Fred et partons pour deux heures de pistes jusqu’à son lodge situé à côté du volcan. On constate les gros dégâts causés par Pam et la présence importante des ONG, cependant la pluie et la fertilité de la terre ont permis aux feuilles de repousser et au « vert » de revenir. Par contre, on ne trouve plus de fruits et de légumes sur l’île. La route est superbe et soudain, nous apercevons le volcan en bordure de mer ! Enfin nous arrivons chez Fred et entendons de gros coup de tonnerre, qui s’avèreront être les éruptions du volcan !

Après le déjeuner, nous visitons le village d’Imayo où les habitants nous accueillent avec une danse traditionnelle dans un cadre somptueux.

 

Vient ensuite le moment tant attendu de l’ascension du volcan qui se fait en seulement 10 minutes ! Une fois sur la crête, une explosion nous fait sursauter et reculer. La peur nous envahit mais la curiosité est plus forte et nous pousse à nous approcher au maximum. Nous apercevons enfin les jets de lave qui jaillissent dans un vacarme assourdissant. Le spectacle est irréel et nous restons captivés par cette lave rougeoyante.

Nous retournons chez Fred pour une courte nuit, car à 4 heures du matin, nous sommes de retour au volcan pour assister au lever du jour.

 

Là encore, une petite vidéo vous parlera davantage :

 

La journée, Fred nous emmène découvrir la belle plage de Port Resolution qui est bordée par d’immenses vagues déferlants sur les coraux en formant de magnifiques tubes tant convoités par les surfeurs 🙂 Cette même journée, nous faisons nos adieux à notre groupe d’amis en espérant les recroiser en France.

 

 

 

 

 

 

Pour finir le séjour en beauté, on décide de retourner une dernière fois en tête à tête sur le volcan pour graver à jamais ces moments. Le volcan nous offre une nouvelle fois des éruptions exceptionnelles qui nous donnent des poussées d’adrénaline. Quelle expérience unique!

 

 

 

 

Le Vanuatu restera un vrai coup de cœur. Nous ne nous attendions pas à un peuple si accueillant et si gentil, surtout après une catastrophe naturelle de cette ampleur. C’est un pays riche en termes de culture, de paysage avec des sites incontournables et uniques au monde. C’est avec des rêves plein la tête que nous nous envolons pour les îles Fiji pour y découvrir ses belles plages et les fonds marins qui font sa réputation.

En attendant notre prochain article, on vous embrasse tous très fort !

 

6 Commentaires

  1. georges.hiraclides@gmail.com'
    Jo

    Trop cool … Comme je ne sais pas si vous voyez les posts FB, je réitère ici en vous disant que votre aventure est géniale et « I’m stay tuned for your next episode ». Biz à vous 2

  2. milinesille@gmail.com'
    miline

    bravo pour le bronzage. ta barbe devient magnifique. tu pourras faire le père Noël en rentrant !
    bravo pour les jolies photos qui nous donnent l’impression de voyager
    gros bisous,

  3. vero

    très fort ! un vrai reportage ! heureusement que vos petits copains voyageurs vous ont indiqué cette destination !!! vous avez bien fait d’y aller quand même malgré le cyclone !
    c’est incroyable cette relation que vous avez pu instaurer avec ces gens. je trouve tellement touchant la main de ce vieux monsieur dénudé sur la nuque de Thomas ! je trouve ça très fort !
    encore des photos magnifiques !
    continuez à bien profiter de tout ça
    bises

  4. auderuellan@gmail.com'
    Aude

    Vous aviez mis la barre très haute avec la nouvelle Zélande, et la Nouvelle Calédonie, mais la le Vanuatu c’est juste magique ce que vous nous avez fait partager. Vous vous mêlez a la culture, et vivez les choses a fond. Chapeau. Franchement, MAGIQUE !!!!

  5. cle8649@msn.com'
    clémence

    Thomas et Pauline, c’était un plaisir de vous rencontrer et de vivre ces quelques aventures avec vous! Profitez bien bien de la suite de votre périple, merci de nous le faire partager via votre blog et… j’espère aussi vous revoir en France! A bientôt!

  6. alison.bernicke@hotmail.fr'
    Alison

    Wahou que d’aventures !
    Le rite du saut du Gaul est impressionnant ! On a du mal à imaginer qu’ils en sortent tous indemnes… Y’a plus qu’à instaurer ça à Voisins 😉

Laisser un commentaire

34 − = 29

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.